Le 22 février, dans la chapelle de Closillon à Monthey, l’évêque du diocèse de Sion, Mgr Jean-Marie Lovey, a fait mémoire des victimes d’abus sexuels commis par des membres du clergé et des religieux du diocèse.

 

Plaque commémorative à la mémoire des personnes abusées sexuellement par des prêtres en Valais. ©Jean-Claude Gadmer

 

Parmi les abuseurs se trouvait malheureusement, dans les années 1970, un ancien religieux marianiste.  Il a dû quitter la Société de Marie et a été condamné par un tribunal. Une de ses victimes, qui aujourd’hui souffre encore gravement de ces abus, avait souhaité qu’une plaque commémorative soit posée.

 

Au nom des Marianistes, le responsable de la communauté suisse a présenté ses profonds regrets, a demandé pardon et a exprimé son ferme espoir que cette occasion contribuerait à guérir les profondes blessures psychiques.